Liste alphabétique des décoré(e)s de l’Ordre National Triomphant des Eaux Utilisées et de la Selle


B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z


B


BERNARD (Christian), consul général de France
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUS : Gardien de la Fosse
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu répondre par écrit à M. Michel TERROT, député » 
(en précisant « un examen très attentif de son dossier a amené notre consulat (…) à refuser le visa sollicité »)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


BOUCHARD (Odile), adjointe au sous-directeur de la circulation des étrangers au ministère des affaires étrangères
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUS : Maître-Epandeur
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu répondre par écrit à la victime Eric LUCAS »
(en précisant « je ne suis pas en mesure de réserver une suite favorable à cette demande de visa »)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


Son Excellence Madame le Docteur
BOURDONCLE (Fabienne), Vicomtesse de Ladis-en-Trille,
 médecin-je psychiatre interneur dans un hôpital public de malades
Grade de l’ONTEUS : Porte-Selle
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994, pour soins de la victime sous forme de séquestration médicale pendant 15 mois en dépit d’une hypo-compréhension majeure de son cas ; pour être parvenue continuellement à éluder les demandes de justification de la victime ; pour la franchise de sa déclaration orale +Vous nous emmerdez !+ et de ses commentaires écrits tels que +On en ressort [des entretiens] avec la migraine+ et +En somme, c’est pas simple !+ ; pour l’empathie de son commentaire écrit par lequel elle juge +l’affliction+ de la mère de la victime +affligeante+ ; pour sa ténacité dans le refus d’écouter les explications +morbides+ de la victime ; et enfin – et surtout – pour sa créativité romanesque supérieure lors de ses épanchements dans le dossier médical »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


E


Monsieur le Docteur
ELCHARDUS (Jean-Marc), Marquis de Lapis de Thayquelle,
 chef de service, médecin-je psychiatre interneur dans un hôpital public de malades
Sous-grade de l’ONTEUS : Grand Gardien des Seaux et des Eaux Utilisées
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994, … (traitement +médical+ inhumain et dégradant dont le souvenir est encore trop douloureux pour être relaté ici pour l’instant)« 
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


G


GALOUZEAU de VILLEPIN (Dominique), ministre des affaires étrangères, diplomate, avocat
Sous-sous-grade de l’ONTEUSPalefrenier de la Petite Fumure
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, en tant que ministre des affaires étrangères, a bien voulu répondre par écrit à Mme la députée Anne-Marie COMPARINI » (en précisant « je vous informe que notre consulat (…) n’a enregistré aucune demande de visa de court séjour depuis juin 2002 au nom de l’intéressé » – ce qui est évidemment une malencontreuse erreur, vu le nombre de demandes (dont celle d’août 2002) dûment déposées durant cette période (mais aucun récépissé ni aucune trace – à part celles des pleurs – ne sont fournies) – et « il conviendrait d’inviter M. (…) à prendre l’attache de notre représentation consulaire afin d’y déposer une nouvelle demande, qui sera examinée avec bienveillance », ce qui évidemment fut fait plusieurs fois par la suite, en vain)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


H


HEUDE (Francis), sous-directeur de la circulation des étrangers au ministère des affaires étrangères
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUS : Maître-Epandeur
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, a bien voulu répondre par écrit à M. Farid MESSAOUDI de la Ligue des Droits de l’Homme »
(en précisant « malgré un examen attentif et bienveillant du dossier de l’intéressé, il n’a malheureusement pas été possible de revenir sur la décision initiale de refus (…) en regrettant de ne pouvoir seconder le bienveillant intérêt que vous portez à ce dossier »)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


HUET (Christophe), Baron des Lisiers, sous-sous-sous-chef dans une préfecture
Sous-sous-grade de l’ONTEUSChevalier de la Haute Fumure
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2013-2014, pour avoir su estimer et sanctionner un manque d’efforts des administrés dans le +calvaire titre de séjour+ ayant commencé 11 ans plus tôt avec le +cauchemar visa 2002-2006+, en trouvant que la victime n’était pas chez elle pendant l’hiver 2013-2014, en sachant ignorer ses appels et courriels, en ne connaissant pas la circulaire qui n’imposait plus l’obligation de communauté de vie, en étant capable d’utiliser le fait que la victime Eric LUCAS (alors en déplacement pendant plusieurs mois dans les Bouches-du-Rhône pour son diagnostic d’autiste, et vivant avec les sans-abris à cause d’une erreur de la CAF) n’a pas répondu à une lettre incompréhensible pendant 4 mois pour prononcer un +classement sans suite+ (refus de délivrance de carte de séjour) permettant à l’ami soutien-de-vie de passer au moins deux ans sans titre, et de relancer, en raison de l’interruption, pour une deuxième saison et pour encore de très nombreuses années, un calvaire qui touchait alors à sa fin ; pour avoir bien voulu recevoir les accusés sans rendez-vous dans le bureau de ses collaboratrices et leur signifier que +pour l’instant, il n’y a pas d’arrêté de reconduite à la frontière+ ; pour la mansuétude et l’humanité d’une telle faveur, et autres actes de haute fumure »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


L


LACHAUD (Franck-Olivier), chef de cabinet du secrétaire d’Etat aux affaires étrangères
Sous-sous-grade de l’ONTEUS : Vice-Palefrenier de la Petite Fumure
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, a bien voulu répondre par écrit à la victime Eric LUCAS »
(en précisant « je ne suis pas en mesure de réserver une suite favorable à cette demande de visa »)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


LECLERC (J.), président de la commission de recours contre les décisions de refus de visa d’entrée en France
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUS : Maître-Epandeur
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, a bien voulu répondre par écrit à la victime Eric LUCAS »
(en précisant « la commission a rejeté le recours que vous avez formé (…) visant au réexamen de la décision par laquelle le Consul Général de France à (…) a refusé un visa d’entrée en France à M. (…) »)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


Son Excellence Monsieur le Docteur
LOSSON (Jean-Pierre), Duc de Letteron d’Hure,
 chef de service, médecin-je psychiatre interneur dans un hôpital public de malades
Grade de l’ONTEUS : Grand Gardien de la Selle
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994-1995, pour soins de la victime sous forme de séquestration médicale pendant 15 mois en dépit d’une hypo-compréhension majeure de son cas ; pour la constance des renouvellements mensuels de certificats médicaux non-circonstanciés ; pour le courage de l’absence de toute humanité déplacée ; pour l’étanchéité intellectuelle remarquable ; pour être parvenu continuellement à éluder les demandes de justification de la victime ; en 2000-2003, pour avoir jugé adapté de refuser l’aide par une assistante sociale du CMP qu’il dirigeait (pour ensuite faire savoir au ministère de la santé qu’au contraire il n’y avait aucune objection, suite à des recours de la victime) ; en 2003, pour avoir bien voulu recevoir la famille de la victime pour lui dire : +Non, [je] ne pense pas qu’il [Eric LUCAS] irait mieux si son ami [soutien-de-vie] était à ses côtés+ et donc pour refuser toute idée de certificat médical »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


M


Monsieur le Docteur
MARCOMBES (Pierre), Marquis du Rhinoard,
 médecin-je psychiatre externeur dans un établissement de santé public de malades
Sous-grade de l’ONTEUS : Porte-Seaux
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994, a bien voulu recevoir dans son bureau la victime (qui avait été envoyée par un hôpital de malades), une seule fois, quelques secondes, juste pour lui dire brutalement qu’il ne pouvait pas l’accepter »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


P


PETIT (Bernard), personne présentée comme consul dans une chancellerie détachée d’un consulat français
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUSAuxiliaire de Fosse
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en juillet 2002, a bien voulu expliquer par téléphone à la victime Eric LUCAS que, contrairement à l’été 2001, le visa touristique pour son ami-soutien-de-vie n’a pas été délivré car il [Bernard PETIT] était en formation en France et son remplaçant +n’a pas osé statuer+ ; lors du +rendez-vous+ d’août 2002 à la chancellerie détachée du consulat de France, a bien voulu descendre pour parler à la  victime et à son ami à travers la grille du consulat, en les invitant à +faire la queue, comme tout le monde+, sans plus jamais délivrer ce visa bien que l’ayant fait en 2001 ce qui n’avait occasionné aucun problème »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


S


Son Excellence Monsieur le Docteur
SALVARELLI (Jean-Pierre), Comte de Féquessat-Meaurphe,
 médecin-je psychiatre interneur dans un hôpital public de malades
Grade de l’ONTEUSGardien de la Selle
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994-1996, pour soins de la victime sous forme de séquestration médicale pendant 15 mois en dépit d’une hypo-compréhension majeure de son cas ; pour sa patience lors des entretiens hedbomadaires de dix minutes et pour sa résistance hermétique aux explications +morbides+ du +patient+ ; pour sa perspicacité en disant +Vous souffrez, Monsieur LUCAS+ ; pour sa maîtrise de la contre-vérité en expliquant (1) +C’est pas nous, c’est la préfecture+ en réponses aux sempiternelles demandes de libération de la victime (alors que la préfecture renouvelait l’hospitalisation sous la contrainte automatiquement au simple vu des certificats médicaux émis par Son Excellence Monsieur le Docteur Jean-Pierre LOSSON, chef du service), et (2) +Non, le Solian 200 n’entraîne pas l’impuissance+ (alors que c’est écrit sur la notice) ; pour la sobriété de sa participation (de quelques lignes) dans le dossier médical ; pour avoir bien voulu préciser à la victime, en 1996 +Monsieur LUCAS, je peux vous dire que si vous décidez de ne plus prendre votre traitement (médicaments ‘légumifiants’), vous prenez le risque de vous retrouver à l’HP (hôpital psychiatrique), pour toute la vie+ ; pour le courage de l’absence de toute humanité déplacée ; et pour être parvenu continuellement à éluder les demandes de justification de la victime »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


V


Monsieur le Docteur
VENET (Emmanuel), Marquis de Lacy d’Urich,
 médecin-je psychiatre externeur dans un hôpital public de malades
Sous-grade de l’ONTEUS : Gardien des Seaux et des Eaux Utilisées
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 1994, … (traitement +médical+ inhumain et dégradant dont le souvenir est encore trop douloureux pour être relaté ici pour l’instant)« 
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


X


X [fonctionaire anonyme], agente de guichet dans une chancellerie détachée d’un consulat français [probablement retraitée]
Sous-sous-sous-grade de l’ONTEUSSubstitut d’Auxiliaire de Fosse de Seconde Catégorie
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « a bien voulu ne glapir que +Taisez-vous !!+ en réaction aux explications de la victime Eric LUCAS, lors d’un dépôt de dossier au guichet 2 des visas dans le bureau extérieur de 10 m2 construit à cet effet pour les étrangers (et désormais détruit), et plus de 7 heures d’attente dans la rue (bien lire « 7 heures »), lors du +rendez-vous+ d’août 2002 à la chancellerie détachée du consulat de France »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]