Liste alphabétique des décoré(e)s de l’Ordre National du Mérite des Oublié(e)s de la République Française Libératrice


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z


A


ACEF (Saïd), conseiller auprès de la secrétaire d’Etat pour le handicap et l’exclusion, directeur d’organismes pour personnes handicapées
Grade de l’ONMORFLEcuyer
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « a permis de désamorcer une grève de la faim et a tenté d’aider en 2015, ce qui a permis au secrétariat d’Etat pour le handicap et l’exclusion d’accepter une note explicative (J.V.) et un avis médical (Dr. Bruno Gepner) qui éventuellement pourraient peut-être trouver leur utilité un jour dans les tentatives pour en finir avec ce cauchemar »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


AMROUCHE (Myriam), collaboratrice au service du Défenseur des Droits
Grade de l’ONMORFL : Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2015, détection immédiate de la discrimination et de l’injustice dans le dossier +injustice titre de séjour+ ; promesse d’aide en urgence sur ce dossier et sur celui de la séquestration médico-administrative ; proposition pour appuyer l’obtention de la carte de séjour pourtant déjà débloquée par M. Jean-Daniel MONTET-JOURDRAN » (puis, plus aucune aide ni réponse, ni sur le dossier principal (pour l’obention d’un titre de séjour de 10 ans), ni sur l’injustice de la séquestration médico-administrative)

[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


B


BLEUNVEN (Jean-Luc), député, agriculteur
Titre simple de l’ONMORFLSous-Aspirant de Seconde Catégorie
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2015, son assistant M. BRETON a bien voulu recevoir et écouter la victime, en lui promettant d’écrire à la préfecture » (puis, plus jamais aucune réponse)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


BOCQUET-DUMONT (Pascal), chef de chancellerie consulaire, fonctionnaire au ministère des affaires étrangères
Grade de l’ONMORFL : Ecuyer
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2017, soutien moral pendant une grève de la faim ; déplacement au domicile de la victime ; remarquables efforts véritables et efficaces pour comprendre ; tentatives (vaines) pour obtenir des réponses de sa hiérarchie (en interne), ce qui a peut-être favorisé l’envoi d’une lettre (ingongrue et inutile) par le ministère à la victime, 6 mois plus tard »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


C


CLUZEL (Sophie), secrétaire d’Etat pour le handicap et l’exclusion
Grade de l’ONMORFL : Vice-Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2018, bien qu’ayant toujours ignoré les lettres et courriels de la victime  reconnue handicapée Eric LUCAS, a bien voulu répondre, en s’excusant pour les dix mois de retard, à une lettre désespérée les parents de la victime, lui ayant été envoyée pendant sa grève de la faim effectuée dans le but (toujours pas satisfait) d’obtenir assistance et interlocuteur » (en expliquant qu’elle contactait le ministère de l’intérieur – ce qui pourtant avait déjà été suffisamment fait par ailleurs ; confirmant ainsi indirectement que, contrairement aux allégations des personnes censées être ‘proches du dossier’ en 2017, en réalité rien n’avait été fait de la part de ce secrétariat d’Etat, ignorant la grève de la faim d’un autiste handicapé exilé à cause de ces tortures administratives)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


COLLOMB (Gérard), sénateur, maire
Titre simple de l’ONMORFLAspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2004, après un plusieurs lettres, courriels et télécopies ignorées, a bien voulu répondre à une lettre sous double-enveloppe déposée directement à la mairie, en demandant davantage de précisions » (puis, plus aucune nouvelle, malgré la promesse de réponse jamais tenue de son assistant M. SANNINO, recontré incidemment par la suite)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


COMPARINI (Anne-Marie), députée, présidente du conseil régional
Grade de l’ONMORFL : Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, au vu de la souffrance et du désespoir de la victime Eric LUCAS et de sa famille, a écrit au ministre des affaires étrangères, M. Dominique GALOUZEAU de VILLEPIN, dans l’espoir d’en finir avec le +cauchemar visa 2002-2006+ »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


D


DAVID (Martine), députée
Grade de l’ONMORFLPalefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, a écrit au ‘Médiateur de la République’, Bernard STASI, pour demander son intervention à propos des refus de visa » (mais ni ce dernier ni ses services n’ont jamais donné suite ou répondu)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


DELIVRE-MELHORN (Joris), conseiller auprès de la secrétaire d’Etat pour le handicap et l’exclusion
Titre mutique de l’ONMORFLIgnorant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2016, semble avoir bien voulu recevoir une note explicative préparée par un ami de la victime Eric LUCAS (au sujet du calvaire « injustices titre de séjour »), tout en ignorant tous les courriels de la victime à ce sujet » (La victime est au courant de cette action car elle était en copie dans un courriel, mais elle n’a été informée ni de la préparation de cette note, ni des suites éventuelles – sans doute parce qu’étant autiste et donc – supposément – de peu de discernement, l’informer est jugé superflu.)

[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


DRACK (Thierry), directeur de cabinet d’un préfet
Titre simple de l’ONMORFLAspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu répondre par écrit en précisant avoir immédiatement saisi par télégramme le consulat de France de ce dossier (dans le cadre du premier projet de grève de la faim de la victime Eric LUCAS lors du premier refus de visa) »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


DUBERNARD (Jean-Michel), député
Titre simple de l’ONMORFL : Sous-Aspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, a bien voulu écrire à la victime Eric LUCAS pour lui expliquer qu’il ne pourrait pas faire mieux que le député Emmanuel HAMELIN »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


G


GERIN (André), député
Grade de l’ONMORFL : Vice-Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002 et 2003, a bien voulu répondre par écrit, en donnant quelques conseils (par rapport au +cauchemar visa 2002-2006+) »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


GROS (Sébastien), chef de cabinet du premier ministre
Titre simple de l’ONMORFLAspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2015, a bien voulu répondre par écrit qu’il rappelait la demande [relative au titre de séjour] au ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, +afin qu’une réponse vous soit apportée+ » (bien que ceci n’ait été suivi d’aucune réponse de la part de ce ministre)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


H


HAMELIN (Emmanuel), député
Grade de l’ONMORFLPalefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, son assistant, M. THIBAUT, a appelé le secrétariat d’Etat aux affaires étrangères, mais s’est fait puissamment réprimander et intimider » (On lui aurait expliqué que la victime Eric LUCAS était +très connue+ (?…). Suite à son appel, il a peur d’envoyer d’autres dossiers, même s’ils n’ont rien à voir)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


M


MATTEACCI (Achille), délégué départemental du « médiateur de la république »
Titre simple de l’ONMORFLAspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu écrire à la victime Eric LUCAS pour lui expliquer qu’il fallait qu’il s’adresse au « médiateur de la république » à Paris par l’intermédiaire d’un parlementaire » (ce qui fut fait, par Mme la députée Martine DAVID, mais ni ce médiateur (Bernard STASI) ni ses services n’ont jamais donné suite ou répondu)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


MACRON, née TROGNEUX, ex-AUZIERE (Brigitte), première dame de France, professeure de lettres
Titre simple de l’ONMORFLSous-Aspirant
Dossier : Gestion publique de l’autisme en France
Motifs : « a dit qu’elle voulait +lutter contre les exclusions, notamment ce qui touche au handicap, à l’éducation et à la maladie+ ; est considérée comme ayant dit qu’elle +voulait tout savoir de l’autisme+, déclarations pouvant être perçues comme étant de nature à laisser penser qu’elle et/ou le président de la république pourraient envisager, durant le quinquennat présidentiel, de faire en sorte que puissent apparaître des signes caractéristiques d’approches susceptibles d’entrer dans le champ d’études visant à laisser espérer la favorisation d’actions ou de plans qui pourraient aller dans le sens d’hypothèses non totalement pessimistes permettant d’imaginer l’idée d’une possibilité de mise en oeuvre d’éventuelles mesures concrètes d’amélioration de la très calamiteuse et honteuse gestion publique – notamment gouvernementale – de l’autisme en France (notamment en essayant de libérer – autant que possible – les autistes et leurs familles des Troubles et Sévices Administratifs insupportables qui leur sont imposés)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


MACRON (Emmanuel), président de la république, banquier d’affaires, conteur
Grade de l’ONMORFL : Ex-Commandeur  Destitué le 24 décembre 2018
Motifs de la destitution du grade de Commandeur et de la radiation de l’Ordre :
– violences et humiliations inutiles et indignes de la France, sur citoyens innocents et sans défense (lycéens, femmes, handicapés, personnes âgées – cf. vidéo https://www.youtube.com/watch?v=YMsP6OwSu24) ;
– contes et entourloupes ;
– mépris souverain du peuple ;
– constantes leçons de morale pathétiques, similaires à celles caricaturées par l’anti-héros des oeuvres cinématographiques « OSS117 » ;
– très importantes manoeuvres financières relevant de la haute trahison du peuple au profit de la haute finance internationale ;
– non respect des promesses (c’est à dire moquerie) concernant les personnes handicapées, et notamment la désinstitutionnalisation ;
– etc.
[Décret du 24 décembre 2018 portant destitution et radiation (JORFL n°10003, NOR: RFLO1810003D)]
Dossier : Mamoudou GASSAMA (personne avec absence de papiers et avec nationalité malienne, ayant sauvé un enfant)
Motifs pour la nomination : « acte exceptionnel [promesse d’une naturalisation française] de nature à favoriser l’émergence de l’apparition d’une impression de possibilité d’espoir de libération (ou d’atténuation) des Troubles et Sévices Administratifs auxquels sont soumis(e)s de nombreux(ses) autres Oublié(e)s de la République »
[Décret du 31 mai 2018 portant nomination (JORFL n°10001, NOR: RFLO1810001D)]
[Lettre : « Notification d’élévation de Monsieur Emmanuel MACRON au grade de Commandeur dans l’Ordre National du Mérite des Oublié(e)s de la République Française Libératrice« ]


MARTIN (Nicole), chef du service des interventions du cabinet du premier ministre
Titre simple de l’ONMORFLAspirant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu répondre par écrit +J’ai transmis votre correspondance à Monsieur Dominique de VILLEPIN, Ministre des Affaires Etrangères, afin qu’il puisse en prendre connaissance+«  (bien que ceci n’ait été suivi d’aucune réaction connue de la part de ce ministre, jusqu’à sa lettre de 2003 en réponse à Mme Anne-Marie COMPARINI, députée)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


MARTINON (Karen), chef de cabinet de la secrétaire d’Etat pour le handicap et l’exclusion
Titre mutique de l’ONMORFLIgnorant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en septembre 2017, a bien voulu dialoguer avec le consulat de France à Rio, tout en ignorant toutes les communications ultérieures de ce consulat (et, a fortiori, celles de la victime Eric LUCAS, qui lui a écrit de nombreuses fois après s’être fait préciser son adresse email par le secrétariat de cette haute dame) »

[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]
Note : le courriel suivant est le résultat le plus élevé et le plus concret produit – après deux mois d’attente – par la grève de la faim de deux semaines de la victime exilée à Rio, et à ce titre, au vu de tant d’efforts et de souffrances, il mérite d’être reproduit ici :
Bonjour Monsieur LUCAS,
Je suis navrée de vous apprendre que toutes les démarches entreprises par le Consulat de Rio à votre sujet n’ont eu aucune réponse.
J’ai transmis les détails de votre situation et de vos demandes au secrétariat du Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion à Paris, avec qui je me suis entretenue par téléphone à votre sujet.
Toutefois, ils n’ont pas répondu à notre email et à la relance faite il y a une semaine.
Je vous transmets leur contact :
Il s’agit à présent du cabinet de Mme Sophie CLUZEL
La chef de cabinet avec qui je me suis entretenue est Mme MARTINON
Leur adresse :
14, avenue Duquesne
75 007 PARIS
Téléphone : 01 40 ***
Voici donc pour répondre à votre demande le contact des personnes qui me semble[nt] les plus adaptées vous aider dans vos démarches.
En vous souhaitant bonne chance pour la suite.
Cordialement,
  M*** A***
Bureau des Affaires sociales
Consulat  Général de France à Rio de Janeiro
Av. Presidente Antônio Carlos, 58  8°
20020-010 Rio de Janeiro
Tel : +55 21 ***


MESSAOUDI (Farid), directeur du service juridique de la Ligue des Droits de l’Homme
Grade de l’ONMORFL : Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003, au vu de la souffrance et du désespoir de la victime Eric LUCAS dans le +cauchemar visa 2002-2006+, et , a tenté d’aider, notamment en écrivant écrit au ministère des affaires étrangères »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


MONTET-JOURDRAN (Jean-Daniel), directeur de cabinet d’un préfet, fonctionnaire au ministère de l’intérieur
Grade : Commandeur
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2015, a donné l’ordre immédiat, moins de 48h après l’envoi d’un seul courriel par la victime Eric LUCAS, de délivrance d’une carte de séjour bloquée sans raison connue et depuis très longtemps par un chef de bureau, ce qui a permis un grand soulagement du +calvaire titre de séjour – seconde saison (2013-…)+ qui durait depuis plus de deux ans suite au zèle de Christophe HUET »[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


P


PANNIER (Pauline), conseillère auprès du ministre de l’intérieur
Grade de l’ONMORFLVice-Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2017, a bien voulu répondre par une lettre à la victime Eric LUCAS pour lui dire qu’elle transmettait à la préfecture (bien que la victime ait démontré, dans sa demande, que c’était inutile puisque les préfectures ne reconnaîtraient jamais leurs erreurs) ; puis, dans un courriel, a expliqué que  – en substance – tout allait bien car les cartes de séjour étaient délivrées (alors que la victime demande au contraire la fin de ce cauchemar de titres de séjour qui dure depuis 16 ans et dont personne n’entrevoit la fin),  en expliquant qu’il était difficile de faire une carte de séjour de plus d’un an car l’ami-soutien-de-vie étranger avait séjourné hors de France en 2013-2015 (ce qui est totalement faux puisque, au contraire, il ne pouvait pas sortir de France, étant privé de titre de séjour, et vivant un cauchemar pendant deux ans, suite au zèle de M. Christophe HUET), ce qui montre bien, indirectement, que personne dans ce cabinet ministériel n’a pris la peine de lire au moins une page des explications envoyées par la victime »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


PERRIN-GILBERT (Nathalie), maire d’arrondissement
Grade de l’ONMORFLPalefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, par écrit, a manifesté une sorte de bienveillance, et a pris contact avec des autorités administratives (suite au premier projet de grève de la faim de la victime Eric LUCAS lors du premier refus de visa) » (sans résultat connu)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


R


RIQUIER (Sylvain), sous-directeur de l’administration des français à l’étranger
Grade de l’ONMORFLVice-Palefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en novembre 2017, par une lettre en papier envoyée par la voie postale et reçue avec plusieurs mois de retard, a bien voulu répondre à un courrier envoyé en octobre par la victime (au vu de l’absence de résultats de sa grève de la faim de deux semaines effectuée en juin dans l’espoir d’obtenir au moins une assistance sociale et un interlocuteur) pour lui expliquer, lui aussi, qu’il faudrait contacter la préfecture (ce qui avait déjà été fait maintes fois, et ce dont l’inutilité est démontrable et vérifiée) » (sans pour autant aborder la question cruciale de l’assistance sociale (et notamment administrative), au mépris donc des buts exprimés par la grève de la faim, et dans l’incompréhension administrative habituelle – et en ignorant également plus d’un an de demandes d’assistance sociale de la victime auprès du service social de ce consulat)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


ROQUEFEUIL (Brice), consul général de France à Rio
Titre simple de l’ONMORFLSous-Aspirant de Seconde Catégorie
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2017, a bien voulu répondre – une seule fois – à la victime Eric LUCAS, par cet aimable message : +
Cher Monsieur, ayant quitté mes fonctions à Rio, je vous remercie de bien vouloir vous abstenir de m’inclure dans la liste des destinataires. Bien à vous.+« 
(Note : Cette réponse pourrait indiquer indirectement que les fonctionnaires semblent lire les courriels plus que leurs absences de réponses ne le laissent supposer.)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


S


SEGUIER (Anne-Marie), vice-consule, fonctionnaire au ministère des affaires étrangères [probablement retraitée]
Grade de l’ONMORFL : Officier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « proposition et enregistrement d’un PaCS en 2004, ayant permis un très léger soulagement du +cauchemar visa 2002-2006+, et considéré depuis 2006 comme un élément positif par les préfectures françaises »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


Docteur
SETTELEN (Daniel)
, médecin psychiatre expert près la Cour d’Appel
Grade de l’ONMORFL : Chevalier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2003 puis à nouveau en 2004, cet expert psychiatrique dans de très nombreuses affaires de justice (dont celle des meurtriers Stéphane Moitoiret et Jean-Claude Romand), dont l’expertise a permis d’innocenter Patrick Dils, a réalisé – à titre gracieux – deux certificats médicaux pour faire valoir ce que de droit, tels que +Je certifie que l’état de santé et l’équilibre psychologique de M. Eric LUCAS bénéficierait grandement de la présence à ses côtés de M. (…), demeurant en (…), avec lequel il a des liens affectifs très forts et étayants depuis trois ans (3)+, certificats ensuite parfaitement ignorés par tous les services administratifs »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


STASI (Bernard), « médiateur de la république »
Titre mutique de l’ONMORFLIgnorant
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a bien voulu recevoir – en l’ignorant – la lettre de demande d’intervention de Mme la députée Martine DAVID »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


T


TERROT (Michel), député
Grade de l’ONMORFLPalefrenier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « en 2002, a écrit au consul général de France » (mais a simplement reçu une confirmation de refus)
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]


TROMBETTA (Sylvie), fonctionnaire dans une préfecture
Dignité de l’ONMORFL : Grand Officier
Dossier : Eric LUCAS (personne autiste victime de supplices psycho-administratifs, notamment les injustices et calvaires relatifs au traitement inhumadministratif du droit au séjour en France de son ami-soutien-de-vie étranger depuis le 24 juin 2002)
Motifs : « discernement, humanité et efforts remarquables ayant permis la délivrance d’un visa de régularisation d’entrée sur le territoire français en 2006, donnant lieu à une première carte de séjour d’un an, avec la reconnaissance éternelle des suppliciés »
[Décret du 24 juin 2018 portant nomination (JORFL n°10002, NOR: RFLO1810002D)]